Actualités

Retour à la liste des actualités
24/01/2017

Fin des tests sur les ouvrages d'art

épreuve d'un ouvrage
Pendant plus d’un an, les équipes d’Oc’Via Construction ont procédé à des essais statiques et dynamiques sur les 188 ouvrages d’art de la ligne. On les appelle les « épreuves d’ouvrages ».  Ces tests sont nécessaires et obligatoires. Ils permettent notamment de vérifier la compatibilité des installations avec une circulation des trains, tout en garantissant sécurité et confort. Il en va de même pour les ouvrages routiers.
 

Les ponts-routes 

Les ponts qui enjambent la ligne à grande vitesse, doivent être capables de supporter d’importantes épreuves de chargement. Pour cela, ils sont principalement testés avec des poids lourds et des capteurs situés en dessous du pont.
Les topographes récoltent les données et les comparent à un modèle de référence. Ils s'assurent également qu'aucune dégradation de la structure n'est observable. 

Les ponts-rails

Pour ce type d’ouvrage, on installe des capteurs et on fait passer deux locomotives de 87 tonnes, composées de plusieurs wagons chargés de ballast. Les deux trains s’élancent ensemble sur l’ouvrage à 80 km/h. Afin que le test soit valide, ils doivent impérativement être à la même hauteur. A la suite de ce passage, ils sont stabilisés sur l'ouvrage et les topographes procèdent aux mêmes types de vérifications que ceux effectués sur les ponts-routes.
 
Ces tests se sont déroulés de nuit sur l’ensemble de la ligne et se sont révélés concluants pour l’ensemble des ouvrages.
 

 

Galerie photo