L'analyse des sols

Sondage la tarrière

 

Avant le démarrage du chantier, Oc’Via Construction a réalisé une campagne de géotechnique.

 

Il s’agissait d’analyser la nature des sols afin d’adapter la conception de la ligne aux caractéristiques du terrain.

 

 



Ces reconnaissances géotechniques ont été essentielles notamment pour les fondations d’ouvrages d’art, les ouvrages de terrassements et l’évaluation des risques géotechniques comme les cavités dans certaines formations géologiques calcaires, aussi appelées les karsts.

 

Une campagne terminée début 2013

La campagne de reconnaissance géotechnique sur le projet CNM a débuté en juillet 2012 et s'est achevée fin janvier 2013. Les machines de forage sont entrées en action en juillet 2012 dans l’Hérault puis début août 2013 dans le Gard. 
 

Les méthodes d’analyse utilisées

Plusieurs méthodes de reconnaissance géologique et géotechniques du sous sol ont été appliquées : 
  • Les sondages carottés permettant de visualiser les terrains traversés et de prendre les échantillons nécessaires pour les analyses de sols ; les carottes* prélevées sont conservées dans une carothèque,
  • Les sondages pressiométriques, qui consistent à gonfler une sonde dans le terrain jusqu’à la rupture de celui-ci. On obtient ainsi un module de déformation, dit « pressiométrique », pour les calculs de tassements et une pression limite qui permet d’évaluer la portance des sols sous une fondation,
  • Les sondages au pénétromètre lourd de 20 tonnes, pour mesurer une résistance du sol, afin de calculer les tassements sous un remblai dans les zones compressibles,
  • Des sondages destructifs, pour reconnaitre des vides et des cavités sous le projet,
  • Des puits à la pelle mécaniques, pour visualiser les sols traversés avec des prélèvements d’échantillons pour les études de réutilisation, des matériaux de déblais en remblais,
  • Des imageries de parois, avec une camera, pour visualiser les terrains in situ et les karsts pouvant se développer dans les calcaires,
  • Les essais de perméabilité in situ et la pose des piézomètres** pour connaitre les variations des nappes phréatiques,
  • Des profils géophysiques de sismique réfraction pour déterminer la vitesse des ondes sismiques dans le sol et pouvoir ainsi établir des profils de vitesse dans le sol par formations géologiques. 

 

* Qu’est ce que le carottage ?
Le carottage est le prélèvement d'un échantillon du sous-sol terrestre ou marin obtenu à l'aide d'un tube appelé carottier que l'on fait pénétrer dans le sous-sol. L'échantillon ainsi obtenu s'appelle une carotte. Les échantillons prélevés sont archivés dans une carothèque.

** Qu'est ce que le piézomètre ?
Le piézomètre est un tube PVC crépine placé dans un sondage avec un filtre en gravillon placé entre le tube et les parois de forage pour éviter que celui-ci se bouche par les fines du terrain. Ce dispositif permet de mesurer les fluctuations de la nappe phréatique au cours des saisons. Généralement les piézomètres sont protégés par un capot cadenassé.

 

Galerie photo

  • Sondage pressiométrique
  • Sondage carotté
  • Déblai
  • Sondage carotté
  • Sondage la tarrière
  • Sondage la tarrière
  • Sondage carotté
  • Sondage pressiométrique